Appel pour l’union des femmes et des hommes de gauche

Appel pour l’union des femmes et des hommes de gauche
Qui aurait pu dire il y a quelques semaines que la gauche pouvait envisager de remporter l’élection présidentielle ?
C’est aujourd’hui possible parce que 2 millions d’électeurs de la primaire de gauche ont voulu tourner la page des solutions du passé pour faire confiance au projet d’un futur désirable et commun.
Je suis extrêmement fier que nous puissions, avec Yannick Jadot, contribuer au rassemblement de la gauche pour nous donner toutes les chances de remporter l’élection présidentielle. Nous en appelons désormais à toutes les femmes et les hommes de gauche pour amplifier encore cette dynamique.
Nous savons que ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise.
Ce qui nous rassemble, c’est l’absolue nécessité de conduire la transition écologique en France et en Europe, de repenser le travail, d’instaurer une VIe République. En redonnant du sens à la création et à la répartition des richesses, nous construirons un environnement plus sain pour nous-mêmes et pour les générations futures, nous cesserons de sacrifier notre planète et notre santé. Nous ne nous résignerons plus à une démocratie intermittente et immature mais ferons confiance à l’intelligence collective pour décider ensemble les choix qui dessineront l’avenir de notre pays.
Je veux que ce rassemblement dépasse le cadre habituel des appareils partisans.
Je souhaite particulièrement m’adresser aux grands réseaux associatifs qui luttent contre la pauvreté, contre l’exclusion, ceux qui agissent au quotidien dans le domaine de l’écologie, de l’éducation populaire ou de la culture, ainsi qu’à vous tous, citoyennes et citoyens qui refusez de vous résigner à l’avenir sinistre que nous promettent la droite totale et l’extrême droite, en France comme partout dans le monde.
La victoire est possible. Elle est nécessaire pour l’avenir de nos enfants.
C’est le projet d’une gauche résolue et optimiste que je veux porter avec vous.
Ensemble, tous ensemble, faisons battre le coeur de la France.
Benoit Hamon


Laisser un commentaire