Position du secrétariat fédéral sur l’avant-projet de loi Travail

Le secrétariat fédéral du Parti socialiste de la Loire, réuni ce lundi 7 mars, considère qu’en l’état l’avant-projet de loi dit El Khomri n’est pas acceptable car il ne correspond ni à une réforme progressiste du droit du travail, ni à une politique de l’emploi efficace.

Alors que nous saluons l’effort soutenu par le gouvernement pour lutter contre le chômage, nous considérons que ce n’est pas en affaiblissant les droits des salariés que nous créerons de l’emploi. Ce texte entrainerait en effet la perte irrémédiable d’acquis sociaux durement conquis par les salariés et leurs syndicats sans pour autant favoriser véritablement l’embauche par les entreprises.

La quasi-totalité des organisations syndicales rejettent les dispositions fondamentales de ce texte. 70% des Français se disent désormais opposés à cette réforme.

Nous souhaitons que le gouvernement en tienne compte et entende les demandes qu’il aura recueillies lors de ses rencontres avec les syndicats, afin de remanier profondément son texte.

Nous souhaitons également que le débat parlementaire permette aux représentants issus de nos rangs d’amender le texte afin que la version finale n’affaiblisse pas les protections des salariés, ne conduise pas à davantage de précarité et de souffrance dans le monde du travail, mais contienne au contraire de nouveaux droits pour les salariés. Ce texte doit être par exemple l’occasion d’instaurer une véritable sécurité sociale professionnelle.

  • Aussi, le secrétariat fédéral demande à toutes ses sections locales d’organiser des débats avec les militants dans les prochaines semaines.
  • Un conseil fédéral, « parlement » du PS départemental, sera réuni le 7 avril en vue d’adopter une motion qui sera communiquée à nos instances nationales.
  • Chaque militant socialiste qui le souhaite pourra participer individuellement aux manifestations prévues dans notre département.


Laisser un commentaire