Appel à un rassemblement pour une Loire solidaire et vivante

Les conseillers généraux Jean-Claude TISSOT, Président du Groupe de la Gauche démocrate et socialiste, Bernard JAYOL, Président du Groupe Gauche républicaine, Serge VRAY, Groupe Gauche Citoyenne – Front de Gauche, ont lancé ce lundi 19 janvier un appel au rassemblement des forces progrès pour les prochaines échéances départementales.
« Les 22 et 29 mars prochains, les Ligériens seront appelés à se rendre aux urnes pour désigner leurs conseillers départementaux. L’enjeu de cette l’élection concerne la mission confiée au Conseil général sur de très nombreux aspects de notre vie quotidienne, de l’enfance au grand âge, pour plus de dignité et de responsabilité.
Chef de file en matière d »action sociale, le conseil général est le garant des solidarités envers les plus fragiles : petite enfance, personnes âgées, handicapées, en insertion… De la protection maternelle et infantile à la vie scolaire des collégiens, le sport et la culture pour tous, il peut renforcer un environnement éducatif favorisant l’égalité des chances et l’épanouissement humain. Il contribue à l’aménagement solidaire du territoire, de la ville aux bourgs et aux villages en assurant les transports scolaires et interurbains, en aménageant les routes départementales et les réseaux indispensables à la vie de tous les jours. Partenaire des acteurs de la vie économique et sociale, des communes, des associations il peut donner l’élan de l’action pour le développement local et notre vie quotidienne, dans la complémentarité entre territoires urbains et ruraux.
Ces missions placent le futur Conseil départemental au cœur des solidarités humaines et territoriales. Il se situe à la bonne échelle pour les faire vivre. Car la solidarité est aujourd’hui plus nécessaire que jamais pour renforcer la cohésion de notre société, pour ne laisser ni personne, ni territoire sur le bord du chemin : nous devons en défendre la raison d’être et les moyens.
Nous avons besoin d’une collectivité départementale mobilisée et volontaire pour que chacun puisse vivre mieux, être soutenu dans ses projets ou ses difficultés de la vie. Pour cela, elle doit se recentrer sur ses priorités en faisant mieux faire vivre la démocratie et la solidarité. Elle doit le faire en valorisant les atouts dont dispose notre département, et en mobilisant sa principale richesse que sont ses femmes et ses hommes, habitants, élus locaux ou militants et bénévoles engagés dans la vie associative ! Nous devons relever le défi d’une Loire vivante et solidaire, ayant l’ambition conjuguée d’un développement économique, social et humain plus durable et mieux partagé.
Dans cet objectif, les forces de progrès ont le devoir de s’unir pour ce scrutin qui sera à tous niveaux un véritable test de société : la liberté d’expression qu’est le droit de vote, la proximité entre élus et citoyens pour faire vivre la démocratie qu’il ouvre, permettent d’organiser les solidarités humaines et territoriales pour construire l’avenir de notre société !
L’éparpillement n’aurait que des effets contraires à ce que nous défendons tous : une abstention massive, la présence de nombreux candidats anti-républicains et anti-sociaux au second tour, leur élection au sein de l’assemblée départementale, l’hégémonie de la droite départementale sans contrepouvoirs…
Dans ce qu’on appelle déjà « l’esprit du 11 janvier », dans le prolongement du travail mené depuis plusieurs semaines par plusieurs organisations de la gauche et des écologistes et à l’image du travail déjà réalisé autour de candidatures unitaires dans certains cantons, nous appelons au rassemblement le plus large.
Nous avons commencé à tester cette vision commune de notre avenir sur les bancs de l’opposition départementale qui a su se rejoindre sur l’essentiel, de façon constructive, pour que la Loire solidaire et vivante puisse avancer face aux difficultés.
Avec nos différences et en dépassant les étiquettes traditionnelles des appareils nationaux, qui nous divisent trop souvent, nous appelons à nous réunir sous la bannière du rassemblement pour une Loire solidaire. »
Jean-Claude TISSOT, Président du Groupe de la Gauche démocrate et socialiste (Conseil général de la Loire)
Bernard JAYOL, Président du Groupe Gauche républicaine (Conseil général de la Loire)
Serge VRAY, Groupe Gauche Citoyenne – Front de Gauche (Conseil général de la Loire)


Laisser un commentaire