Après les Européennes : le nécessaire sursaut démocratique et politique

A l’occasion des élections européennes, les électeurs ligériens, tout comme dans l’ensemble de la circonscription Sud-Est ainsi qu’au niveau national, ont fait le choix de placer le Front National, parti europhobe, en tête des suffrages exprimés. L’abstention, bien qu’en léger recul par rapport à 2009, reste toutefois, et de loin, le « premier parti de France ». Les résultats français sont à l’image de ceux de nombreux autres pays européens : la montée de l’extrême droite, des populistes et des europhobes sur le Vieux Continent met à mal le projet européen tout entier.

C’est le signe d’une crise de confiance profonde dans une Europe qui a fait du chacun pour soi, de la concurrence exacerbée entre les citoyens, et des cures d’austérité, les marqueurs de l’échec. Nous avons besoin d’Europe mais d’une autre Europe qui soit plus juste, qui remette l’humain au cœur des choix et qui engage de grands projets fédérateurs pour préparer l’avenir. Nous avons besoin d’une Europe qui protège, et non d’une Europe qui soit perçue comme la cause de tous les maux.

Ce résultat sans appel est le symptôme renouvelé d’une défiance grandissante envers tous les responsables politiques.

Alors qu’aucune majorité forte semble se dessiner au sein du Parlement européen, laissant encore à cette heure planer le doute quant à l’identité du futur Président de la Commission, au niveau national, ce nouveau vote est une réplique amplifiée de la sanction adressée au Gouvernement et à la gauche après les municipales.

Il appartient au nouveau Gouvernement de faire de l’emploi, de la justice, de la lutte contre les inégalités ses marqueurs politiques et de produire très vite à présent, des résultats durables pour retrouver la confiance des citoyens. A l’image des décisions fiscales en faveur des Français les plus modestes prises ces derniers jours, le Gouvernement doit poursuivre le rééquilibrage du Pacte de Responsabilité en direction des ménages, par de nouvelles mesures de soutien au pouvoir d’achat.

Régis JUANICO
1er Secrétaire fédéral du PS Loire



Laisser un commentaire