De nouvelles mesures de justice pour nos aînés les plus fragiles

Le projet de loi sur les retraites et le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014 viennent d’être adoptés en deuxième lecture par les députés. Avec l’annonce de mesures supplémentaires en faveur des petites retraites, ces deux projets de loi confirment l’ambition profonde du gouvernement de garantir notre modèle social tout en le rendant plus juste.

La revalorisation de 50 euros de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS) pour les personnes de plus de 60 ans améliorera l’accès aux soins des retraités. Les deux revalorisations successives (1er avril et 1er octobre) du minimum vieillesse en 2014 sont un coup de pouce substantiel au pouvoir d’achat des retraités les plus précaires.

Le Parti socialiste salue ces mesures de justice.

La prise en compte de la pénibilité pour la première fois, la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes et les mesures favorables aux jeunes sont la marque d’une réforme de gauche qui assure le financement durable de notre système de retraites et apporte davantage de justice en son sein.

A son arrivée en 2012, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a hérité de près de 160 milliards d’euros de déficits accumulés entre 2002 et 2012. Il a fait face au défi majeur de sauvegarde et de sécurisation de notre système de protection sociale. Des réformes structurelles étaient nécessaires : c’est ce à quoi le gouvernement s’attelle aussi bien sur la politique des retraites, sur celle de la famille comme sur celle de la santé.

L’impératif de redressement ne se fera pas au détriment des personnes démunies ou vulnérables ni de la solidarité nationale. Le Parti socialiste soutient le travail du gouvernement et de la majorité parlementaire, qui persévèrent dans la mise en place de solutions pour nous permettre de sortir de la crise dans la justice et la cohésion sociale.



Laisser un commentaire