Fracturation hydraulique : l’exploitation et l’exploration des gaz de schiste définitivement interdites

La fédération de la Loire du Parti Socialiste se félicite de la décision du Conseil constitutionnel du 11 octobre dernier de maintenir l’interdiction d’exploitation d’hydrocarbures liquides ou gazeux par fracturation hydraulique. Le Conseil constitutionnel confirme ainsi la légalité de la loi de 2011 qui interdit la fracturation hydraulique, une pratique qui est fortement préjudiciable à l’environnement.

Cette décision va dans le sens souhaité par le Président de la République depuis le début de son mandat. En effet, on ne peut vouloir réduire la dépendance nationale aux énergies fossiles tout en se lançant dans l’exploitation d’une nouvelle énergie fossile ! Depuis juin 2012 le gouvernement met en place une politique nouvelle qui affiche des objectifs majeurs en matière énergétique : lutte contre la précarité énergétique, mise en œuvre d’un plan massif de rénovation thermique, développement des énergies renouvelables, réduction de la part du nucléaire dans la production de l’énergie électrique…

Le Président de la République a engagé la France dans la transition énergétique dès la 1ère conférence environnementale de 2012. Il a réaffirmé et renforcé cette volonté lors de la seconde conférence environnementale de septembre dernier en plaçant véritablement la France sur la trajectoire d’une transition écologique irréversible, qui est au cœur de tous les enjeux économiques, sociaux et écologiques du futur.

La fédération de la Loire du Parti socialiste se félicite de cette trajectoire qui est de nouveau confirmée à travers la décision du conseil constitutionnel et continuera de soutenir cette politique gouvernementale sur tous les territoires.

Régis JUANICO, Premier secrétaire fédéral

Jean-Luc FUGIT, Secrétaire Fédéral Ecologie, Développement Durable, Energie


Un commentaire sur “Fracturation hydraulique : l’exploitation et l’exploration des gaz de schiste définitivement interdites”

profil

Une décision juste est correcte ..Félicitations d’un politologue,ingénieur conseil..HOMME DE RECHERCHE merci

Laisser un commentaire