L’emploi n’a jamais été une priorité pour Nicolas Sarkozy !!!

Alors que la droite est au pouvoir depuis dix ans et que nous approchons de la fin du mandat de Nicolas Sarkozy, l’emploi, pourtant priorité première des Français, n’aura jamais connu de période aussi catastrophique. Pour le huitième mois consécutif le chômage augmente fortement, avec pour le seul mois de décembre une augmentation forte du nombre de demandeurs d’emploi de + 29.700 pour la seule catégorie A !

L’évolution de ces chiffres traduisent par eux même l’ampleur de l’échec de Nicolas Sarkozy : +1.039.200 demandeurs d’emplois supplémentaires depuis qu’il est au pouvoir, dont + 225.200 pour la seule année 2011. Cette politique n’a en outre épargné personne alors que les jeunes n’arrivent plus à entrer sur le marché du travail (+ 147.800 demandeurs d’emplois de plus depuis mai 2007, dont +15.500 pour la seule année 2011) et que les seniors en sont progressivement exclus (+ 335.600 demandeurs d’emplois de plus depuis mai 2007, dont +177.000 pour la seule année 2011).

Les annonces du chef de l’Etat à la suite du sommet sur l’emploi sont dans la continuité de la politique confuse et improvisée qui a pourtant conduit à ces résultats. Après avoir incité les entreprises à avoir recours aux heures supplémentaires pendant 3 ans, Nicolas Sarkozy propose aujourd’hui de développer le chômage partiel – Il était temps, mais que de temps perdu qui engage sa responsabilité ! Après avoir supprimé 1800 postes à Pôle emploi en 2011, il propose d’en crée 1000 en 2012 ! Alors qu’en 10 ans, les crédits de la politique pour l’emploi ont été réduits de 6,6 milliards, il annonce un grand plan pour l’emploi mais de seulement 400 millions d’euros redéployés

La Loire ne fait pas exception, bien au contraire. Notre département paie un lourd tribut de la crise économique avec des fermetures d’usines qui se sont multipliées durant les années 2009-2011, surtout dans les vallées du Gier et de l’Ondaine. Selon le directeur territorial Loire de Pôle Emploi, il y a 49 863 chômeurs toutes catégories confondues dont 32 292 pour la seule catégorie A. Sur l’année 2011, 5 676 ligériens se sont déclarés au chômage contre 5 545 en 2010. Les jeunes et les seniors sont les plus touchés par le chômage de longue durée avec une difficulté croissante pour les seniors de plus de 55 ans de retrouver un travail. Pour endiguer ce chômage de masse, les propositions de François Hollande sur la création d’une banque publique d’investissement et le contrat de génération pourront ré-industrialiser notre territoire et permettre aux seniors de former les jeunes qui obtiennent leur premier travail.

L’emploi n’aura pas été une priorité de Nicolas Sarkozy, il n’aura donc eu aucun résultat.

Face à cette situation nous sommes consternés mais plein d’espoir. En faisant de l’emploi sa priorité, par la mise en place d’une politique économique basée sur une industrie ambitieuse qui renouera avec l’innovation, basée également sur une meilleure protection de l’emploi des Français et en faisant de la jeunesse une grande ambition, François Hollande nous permettra de retrouver le chemin de l’emploi et de la croissance.



Laisser un commentaire